Avions français tombés en Alsace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Avions français tombés en Alsace

Message par EBO le Ven 18 Jan 2008 - 11:03

Bonjour !

Qui peut me donner des infos sur les crahes ci-dessous ?

03.10.1939 POTEZ 637 GR I/52 Pilote A/C VERON
07.04.1940 MS 406 GC 1/2 CAP VIDAL
26/05/1940 POTEZ 63-11 GAO 512 CDT LECLERE

D'avance Merci !

MS

Etienne

EBO
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Avions français tombés en Alsace

Message par Henofred le Lun 21 Jan 2008 - 6:12

Bonjour Etienne,

Voici ce qu'en dit "Ils étaient là..." de J. et P. Martin - Aero Editions.

03.10.1939 - Reconnaissance en vol rasant. Le Potez 637 No39 très sérieusement touché par la flak dans la région d'Offenburg, parvient à regagner nos lignes et s'écrase près d'Obernai (67) à quelques kms du Rhin. L'appareil est détruit, l'équipage est indemne.
Adj./C Veron (Observateur)
Adj. Le Saoult (Pilote)
Sgt Melot (Mitrailleur)

07.04.1940 - Mission de protection d'un Potez 63.11 sur Wissembourg. Rencontre et combat avec des Bf-109 (I./JG54 d'après l'ouvrage MS-406 de Lela-Presse). Le Capt. Vidal, attaqué par un chasseur allemand, est blessé, en évacuant par parachute, il reste accroché par une sangle au MS-406 No379. Le pilote et son appareil s'écrasent à 15h10 à 2 kms au N.E. de Marmoutiers (67), S.-S.E. de Saverne. Les obsèque du Capt. Vidal ont lieu le 10.04.1940 à Saverne.

26.05.1940 - Mission de reconnaissance No26. Décollage à 09h25. Le Potez 63.11 No780 est abattu par quatre Bf-109, après un combat de 15 mn. L'appareil s'écrase en flammes à Gimbrett (67), à 17 kms au N.O. de Strasbourg. L'équipage est carbonisé.
Lt Noder (Observateur)
Cdt Leclère, Cdt du GAO (Pilote)
Sgt Licitri (Mitrailleur)

+ Extrait des souvenirs du Col. Albert Reix, qui à cette époque était Lieutenant pilote au GAO 512, concernant la perte du Potez 63.11, No780.

Le Cdt Leclère qui, personnellement, avait reçu l’ordre d’éviter de s’engager en mission, voulut laisser ses deux sous-officiers pilotes restants au repos, exécuta deux sorties regroupées en une seule. Il s’exposa ainsi un peu trop longtemps au-dessus et en avant de nos lignes sans protection de chasse. Quatre Bf-109 l’interceptèrent. Il leur livra un combat homérique pendant près de quinze minutes ; trois d’entre eux épuisèrent en vain leurs munitions et abandonnèrent le combat. Le dernier le surprit train sorti au moment où il cherchait à atterrir à Saverne-Steinbourg. Il rentra le train d’atterrissage, mais fut atteint et s’écrasa sur une étable du village de Gimbrett. L’équipage fut carbonisé. La stupeur s’empara du GAO, tant était estimé et admiré le Cdt Leclère pour son autorité pondérée et son expérience aérienne.L’inhumation se déroula entre militaires le 28 mai vers 10h00, au cimetière de Haguenau, après la cérémonie à l’église ; une tristesse infinie enveloppait l’assemblée.

Cordialement,
Frederic
avatar
Henofred

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 57
Localisation : Chantepie
Emploi/loisirs : Technicien / Aviation 1939-1945
Réputation : 0
Points : 55
Date d'inscription : 31/10/2007

http://www.fred.henoff.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum