Emplacement Flak Ille & Vilaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Admin-absa le Lun 2 Aoû 2010 - 16:05

Bonjour,

Je recherche toutes les positions des batterie de la flak sur le 35.
Les principales sont connues, sans doute à préciser le lieu exact de leur position et nombre.

http://www.absa39-45.com/FLAK/flak.html

_________________
Cordialement
Dan, ABSA 39-45

"Dans une guerre, quel que soit le camp qui puisse se déclarer vainqueur, il n'y a pas de gagnants, il n'y a que des perdants. Neville Chamberlain"
avatar
Admin-absa
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 61
Localisation : 35680 Bais
Emploi/loisirs : Jeune retraité !
Humeur : Souvent grognon ! quand il est sur son ordi(rumeurs ?)
Réputation : 11
Points : 791
Date d'inscription : 21/10/2007

http://www.absa3945.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Panzerfaust le Jeu 5 Aoû 2010 - 13:25

tu cherches les batteries de Flak mobile ou juste les fixes?
avatar
Panzerfaust

Masculin
Nombre de messages : 88
Age : 30
Localisation : Ille-et-Vilaine
Réputation : -1
Points : 44
Date d'inscription : 05/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Admin-absa le Ven 6 Aoû 2010 - 8:42

Salut,

Les batteries fixes, je sais qu'il y en avait un peu partout autour de Rennes, voir en campagne assez loin de la ville.

_________________
Cordialement
Dan, ABSA 39-45

"Dans une guerre, quel que soit le camp qui puisse se déclarer vainqueur, il n'y a pas de gagnants, il n'y a que des perdants. Neville Chamberlain"
avatar
Admin-absa
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 61
Localisation : 35680 Bais
Emploi/loisirs : Jeune retraité !
Humeur : Souvent grognon ! quand il est sur son ordi(rumeurs ?)
Réputation : 11
Points : 791
Date d'inscription : 21/10/2007

http://www.absa3945.com

Revenir en haut Aller en bas

default J ai trouvé sa sur les flaks allemand via le net ...........

Message par snatch le Jeu 30 Déc 2010 - 14:20

Rennes, 4 août 1944 : une libération au goût amer.

La percée
d’Avranches achevée le 31 juillet, les moteurs des blindés américains
n’ont guère le temps de refroidir puisque Patton donne l’ordre à la
4ième Division Blindée, commandée par le général Wood, de descendre
rapidement sur la capitale bretonne. Dès le lendemain soir, des éléments
avancés de cette division sont aux portes de la ville, au lieu-dit
Maison Blanche. Alors que la colonne s’approche sans méfiance de Rennes,
elle ne fait pas attention à une batterie de la Flak (DCA allemande)
enterrée non loin de la route, devant la ferme des Fontenelles. L’effet
de surprise est immédiat. Les canons de 88 de la batterie pouvant tirer à
l’horizontale, en quelques minutes une quinzaine de chars Sherman et de
véhicules blindés sont détruits. Les Américains se replient rapidement
de quelques centaines de mètres après avoir laissé une cinquantaine de
victimes sur la route. D’où ils sont, ils peuvent apercevoir le clocher
de l’église Saint-Laurent, située juste à l’entrée nord de la ville.
Celui-ci sert d’observatoire aux artilleurs allemands pour guider les
tirs des deux autres batteries de la Flak situées au sud de Rennes.
S’ensuit alors un échange d’obus qui vont passer au dessus da la tête
des Rennais, puis la destruction du clocher de l’église par les
Américains. Sans informations précises sur la présence ennemie, Wood
hésite à pénétrer en ville avec ses blindés et demande l’envoi de
troupes d’infanterie. Dans l’attente de la 8ième Division d’Infanterie,
ordres et contre-ordres se succèdent tout au long de la journée du 2
août. Profitant de cette confusion, les services de la Gestapo, rue
Jules ferry, font le « ménage » et parmi les collabos de tout poil,
c’est le sauve qui peut général. Responsables du Parti National Breton,
membres du Bezen Perrot, de la Milice, de la SSP, du PPF, du RNP, de la
LVF, etc. tous s’engouffrent dans les camions ou voitures «
réquisitionnées » en direction de l’Est.
Le 3 août, les Américains
décident de contourner Rennes par l’Ouest en respectant une distance
d’une trentaine de kilomètres afin d’éviter la FLAK et prendre ensuite
la ville avec de l’infanterie, évitant ainsi des destructions massives .
La manœuvre prend une tournure de véritable « Chevauchée fantastique »
puisque le soir même les blindés de la 4ième sont à Bain-de-Bretagne,
gros bourg situé sur la route de Nantes, à l’exact opposé de Maison
Blanche ! Le 4 août à l’aube, les Américains investissent Rennes sans
pratiquement livrer de combat puisque les troupes allemandes, peu
nombreuses et pas très combatives, ont quitté les lieux dans la nuit,
non sans avoir fait sauter les ponts. A 10 heures, place de la Mairie,
la ville est officiellement libérée dans l’allégresse générale et le
soulagement de voir enfin se terminer ces quatre années d’occupation.
Il
n’y a pas que des larmes de joie ce jour-là. Si les FFI paradent place
de la Mairie en exhibant quelques « trophées » : collabos et autres
femmes tondues, chez les résistants d’avant le 6 juin, ces festivités
ont un goût d’amertume. Profitant en effet des atermoiements des
Américains, les nazis ont vidé de nuit les prisons et dirigé leurs
détenus, des prisonniers politiques, vers deux trains à l’écart de la
ville. Le premier, stationné derrière le Polygone de la Courrouze, le
long de la rue Jules Verne , part dans la nuit du 1er au 2 août. Le
deuxième, situé semble-t-il sur le site de la Prévalaye, en
Saint-Jacques-de-la-Lande, quitte Rennes dans la nuit du 3 au 4 août par
l’unique voie de chemin de fer encore praticable au départ de Rennes en
direction du sud.
Angèle Deplantay, qui était incarcérée à la
prison Jacques Cartier, fait partie du dernier convoi. C’est une
résistante de la première heure, membre du Front National de Redon : «
Le 3 août 1944, l’armée américaine avançait rapidement vers Rennes.
Comme il y avait des batteries de DCA sur la prison, nous étions
bombardées sans arrêt. Dans la cellule où j’étais nous avions défoncé la
porte. Les Allemands ont fait descendre les femmes au sous-sol,
libérant les droits communs. A la soirée, on nous emmena à pied, vers
Bruz où un train nous attendait ; voyage pénible, nous n’avions pas
marché depuis longtemps, sous-alimentées, hommes et femmes, très
fatiguée. Le 4 au matin, le train stationnait en gare de Redon. Là, on
introduisit encore dans un wagon le fils Arbillot , arrêté les jours
précédents et que ses parents ne devaient jamais revoir. Je voyais de la
gare, ma maison sur la colline, dans laquelle j’avais laissé, lorsque
je fus arrêtée, un officier allemand « interprète », comme par hasard,
qu’on m’avait imposé quelques jours après l’arrestation de mon mari,
c’est-à-dire le 5 avril, puisque mon mari avait été arrêté le 31 mars
1944, deux mois avant moi. Nous avons stationné longtemps, ce qui
attirait beaucoup de Redonnais qui nous reconnaissaient. Entassées, une
quarantaine de femmes dans un wagon à bestiaux, nous occupions les deux
extrémités, les largeur des portes, c’est-à-dire environ le tiers du
wagon occupé par les trois allemands qui nous gardaient. Nous n’avons
jamais pu nous coucher pendant 14 jours. A cause d’une alerte, le train
part en catastrophe par crainte que le pont de la ligne de chemin de fer
ne soit touché. Il fallait nous emmener à tout prix. Le 5 août, le
train fit la jonction avec le train venant de la prison de Nantes,
contenant aussi des déportés, en panne de locomotive, probablement
sabotée, et le convoi reprit sa marche lentement étant donné sa charge.
Le wagon des femmes de rennes était le premier après la locomotive et le
responsable du convoi, l’officier qui dirigeait la prison Jacques
Cartier à Rennes.
A chaque arrêt, nous étions toujours trois : Alice
Duchene (alias Juliette Philippe), Marie Cahour et moi-même à protester
contre les conditions de notre transport. Nous avions, en effet, dans le
wagon, madame Tanguy (épouse du colonel Tanguy, déporté au précédent
convoi, avec mon mari, ils sont, aussi, restés ensemble en Allemagne).
Cette personne était enceinte et prête d’accoucher et nous ne cessions
de réclamer sa libération. Au cours de ce long cheminement, les voies
coupées, l’avance des Américains, nous obligeaient à de longs détours.
Les Allemands étaient très énervés. Après Nantes, la Résistance a
attaqué le train, mais nous nous sommes souvenues que le gardien chef de
la prison, avant le départ, passant parmi nous, nous avait dit sans
avoir l’air de rien ; surtout si vous êtes attaqués par la Résistance,
ne sortez pas des wagons. Nous avons su par la suite que le chef du
convoi voulait nous libérer, puis nous mitrailler tous. Il n’a pas été
suivi par les autres allemands, sans doute influencés aussi par un
sous-officier allemand dont je parlerai plus loin. Tout de même, un
soldat allemand a tué l’un des nôtres à bout portant, dans le wagon en
Maine-et-Loire, à Vivy, prés de Segré. J’ai su par la suite que c’était
le commandant Thomas de la prison de Nantes, et le nom du soldat était
Wankel. Nous nous arrêtons le 6 à Langeais. Il fallait bien laisser
souffler la locomotive. Les femmes de Rennes sont autorisées à descendre
sur le quai, même sur le ballast très en avant étant donné la longueur
du convoi, rien n’indiquait que ce train contenait des déportés. Seule,
reste dans le wagon Madame Gautry , directrice de collège à Fougères.
Elle ne pouvait plus se tenir debout par la suite des mauvais
traitements au cours des interrogatoires ; elle avait des lésions à la
colonne vertébrale. Le train fut attaqué en rase motte par l’aviation
anglaise et la locomotive transformée en passoire. Une jeune fille
s’étant cachée sous le wagon, gravement blessée est morte à l’hôpital de
Tours ; un autre de notre groupe, Monsieur Tardif fut tué et Monsieur
Sébilleau grièvement blessé. Il y eut aussi parmi les Allemands des
victimes. Quelques prisonniers s’évadèrent, dont Pierre Bourdan « Qui
nous parlait de Londres avec Maurice Schumann ». Parachuté à l’arrière
du front de Normandie, il s’était approché trop près de Rennes et fut
arrêté pour faire partie de notre convoi ».
Angèle Deplantay ne
reverra jamais son mari Marcel Deplantay mort au camp de Sandbostel. Par
miracle, 207 hommes et femmes de ce convoi vont être libéré à Belfort
les 22 et 24 août par un sous-officier allemand, d’origine alsacienne,
Charles Schladenhanfen, de la Prison de Nantes. Les autres déportés vont
être dirigés vers les camps de la mort.
Ce drame a suscité beaucoup
d’émoi et d’incompréhension parmi les patriotes de la région. Soixante
cinq ans après les faits, les interrogations sont encore nombreuses.
Parmi celles-ci, l’absence d’intervention des Américains ou l’inaction
de la Résistance n’étant pas des moindres. En effet, la ligne de chemin
de fer qui va de Rennes à Redon a la particularité de serpenter tout au
long de la vallée de la Vilaine en empruntant de nombreux ponts. Il
était donc possible de bombarder ceux-ci ou de saboter la voie ferrée.
Ceci d’autant plus que lors de leur manœuvre de contournement, les
Américains descendent jusqu’à Messac et Langon, communes situées sur
cette ligne, et qu’ils atteignent le 3 août au soir, à quelques dizaines
de kilomètres seulement de Redon ! Un seul Sherman sur le passage à
niveau de Messac et le convoi était stoppé net. Le 4 août à l’aube, les
blindés remontent vers Rennes alors que le convoi est encore en gare de
Redon. Etaient-ils seulement au courant de sa présence ? Rien n’est
moins sûr. Contrairement aux Anglais, les Américains ne disposaient pas
de réseaux de renseignement en Bretagne et n’accordaient que peu de
crédit aux informations transmises par la population ou les résistants.
Cette méfiance à l’égard de la Résistance était d’autant plus accentuée
qu’ils la soupçonnaient, bien à tort, cette d’être largement infiltrée
par les communistes. Aussi menaient-ils leurs opérations comme bon leur
semblait. Si les Américains ignoraient l’existence de ce train, on peut
également s’interroger sur le fait que les résistants n’aient rien tenté
pour sauver leurs camarades. Mais le pouvaient-ils seulement ? Depuis
le début de l’année, et plus particulièrement à partir du 6 juin, la
Résistance a subit une répression féroce. Traqués sans relâche par la SD
aidée du Bezen Perrot et de la Milice, de nombreux réseaux ont été
décapités ou paralysés, surtout dans cette région de Redon et du maquis
de Saint-Marcel tout proche. Un sabotage de la voie n’aurait évidemment
pas posé de problème aux hommes de Loulou Pétri, mais depuis le
débarquement, les FTPF sont logiquement au nord du département où ils se
battent pour empêcher l’envoi de renforts allemands vers le front de
Normandie. Il semble également que certains responsables de la
Résistance avaient pour priorité d’être à Rennes en ce 4 août pour
s’assurer le contrôle de la nouvelle administration.
Alors ignorance
ou indifférence des uns ? Impuissance ou d’autres objectifs pour les
autres ? Autant de questions qui restent toujours sans réponse. La seule
certitude étant que la plupart de ces déportés ne sont jamais revenus.


Dernière édition par snatch le Jeu 30 Déc 2010 - 14:50, édité 1 fois
avatar
snatch

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 40
Localisation : bruz
Emploi/loisirs : Auto-entrepreneur/chasseur de trésor
Réputation : 0
Points : 20
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par snatch le Jeu 30 Déc 2010 - 14:36

Je connais le secteur Bruz st jacque via mon grand père était dans la résistance sfré puit Brennilis il est désédé en 2001 il fut garde de chasse et de peche et tout petit je l accompagnais souvent et c est la qu il me racomptait toute ses histoires ...Donc pour les flaks j en connais 2 sure mais il n y a plus rien depuit longtemps .....sauf une mais le boomker à été detruit en surface mais reste tout sous le champ deux piece de 30 m² + emplacement de dca dont on voix encore le socle sous le sol je vous ferais des photos cette semaine si il reste encore des choses et si j ai le temps , je possède plein de document de toute sorte via mon grand père et autre si vous avez des question et si je peux y répondre je le ferais mais je ne peux pas tout divulgué car il y a des cites encore dangereux pas que pour les munitions mais pour le risque d effondrement....voila voila je complèterais vos sujets aux mieux car je ne sais pas tout non plus loing de la .... Wink ++
avatar
snatch

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 40
Localisation : bruz
Emploi/loisirs : Auto-entrepreneur/chasseur de trésor
Réputation : 0
Points : 20
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Voici pour un cite que je connais !!!

Message par snatch le Jeu 30 Déc 2010 - 15:56

Je vous ai dessiné digne d un grand peintre lol ,le bunker déja visité à plusieur reprise mais attention cite assez dangereux une foit de dans......

Situation du site !!!!
Dessin du site fait par mes soins on rigole pas merci !!!!


Voila pour se site le petit conduit j ai rampé dedans sur 20 m il tourne à droite si mes souvenirs son bon mais ne suivez pas mon exemple car tres dangereux
Je vous prendrais des photos si le site est encore dans l état de la dernière foit que j y suis allé .............. à + cyclops


Dernière édition par snatch le Mer 19 Jan 2011 - 17:30, édité 2 fois
avatar
snatch

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 40
Localisation : bruz
Emploi/loisirs : Auto-entrepreneur/chasseur de trésor
Réputation : 0
Points : 20
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Admin-absa le Ven 31 Déc 2010 - 9:09

Salut Snatch,

Merci pour ton repportage dans les prochaines semaines nous allons étudier tout cela avec André nous étions justement à voir ce secteur.

_________________
Cordialement
Dan, ABSA 39-45

"Dans une guerre, quel que soit le camp qui puisse se déclarer vainqueur, il n'y a pas de gagnants, il n'y a que des perdants. Neville Chamberlain"
avatar
Admin-absa
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 61
Localisation : 35680 Bais
Emploi/loisirs : Jeune retraité !
Humeur : Souvent grognon ! quand il est sur son ordi(rumeurs ?)
Réputation : 11
Points : 791
Date d'inscription : 21/10/2007

http://www.absa3945.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par snatch le Ven 31 Déc 2010 - 12:10

Ce secteur je le connais comme ma poche je suis en train de vider un tobrouk que j ai trouvé au détecteur enfouit dans un fossé ...Par contre j ai un livre sur l aeroport st jacque qui pourais bien compléter plein de vos sujet car il a été publier en peut d exemplère et pour certaine personne du conseil régional .
avatar
snatch

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 40
Localisation : bruz
Emploi/loisirs : Auto-entrepreneur/chasseur de trésor
Réputation : 0
Points : 20
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Admin-absa le Ven 31 Déc 2010 - 15:46

Oui je connais ce livre, en principe il doit y avoir une de mes photos dedans, mais j'ai jamais eu l'occasion de le lire.
Par contre sur la couverture il y a un nom qui nous donne de l'urticaire quand nous le voyons, à moi et bien d'autres qui vont le reconnaitre, sans commentaires.........

_________________
Cordialement
Dan, ABSA 39-45

"Dans une guerre, quel que soit le camp qui puisse se déclarer vainqueur, il n'y a pas de gagnants, il n'y a que des perdants. Neville Chamberlain"
avatar
Admin-absa
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 61
Localisation : 35680 Bais
Emploi/loisirs : Jeune retraité !
Humeur : Souvent grognon ! quand il est sur son ordi(rumeurs ?)
Réputation : 11
Points : 791
Date d'inscription : 21/10/2007

http://www.absa3945.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Invité le Sam 1 Jan 2011 - 9:42

bonjour ce livre doit étre interressant , sans parler de ce Monsieur ,et faudrait oublié le passer .. nous somme en 2011.., bonne année a tous et toutes.gerard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par snatch le Lun 3 Jan 2011 - 12:42

Oui bon année à tous ,c'est non je ne les connais pas mais le livre est bien ....
je suis en train de me faire un site mais sur l Ille et vilaine pendant l occupation car très peux d info sur notre département à par les bombardements donc si vous avez l occase de vous inscrire n hésité pas
à remplir le site http://www.ille-et-vilaine-ww2.com
merci les amis...
avatar
snatch

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 40
Localisation : bruz
Emploi/loisirs : Auto-entrepreneur/chasseur de trésor
Réputation : 0
Points : 20
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Admin-absa le Lun 3 Jan 2011 - 15:00

Bonjour,
Il y a quelques sites amis où il est question de l'Ille & Vilaine sous l'occupation, comme celui de notre ami Yannig.
http://bretagne-39-45.forums-actifs.com/index.htm

_________________
Cordialement
Dan, ABSA 39-45

"Dans une guerre, quel que soit le camp qui puisse se déclarer vainqueur, il n'y a pas de gagnants, il n'y a que des perdants. Neville Chamberlain"
avatar
Admin-absa
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 61
Localisation : 35680 Bais
Emploi/loisirs : Jeune retraité !
Humeur : Souvent grognon ! quand il est sur son ordi(rumeurs ?)
Réputation : 11
Points : 791
Date d'inscription : 21/10/2007

http://www.absa3945.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par snatch le Mar 4 Jan 2011 - 19:32

C'est un site je fais pour moi,pour ma passion sur mon département via l histoire de mon grand père et tout se qu il ma raconté ,les sites,les actions et autre je possède une centaines des Very Happy journaux américain,anglais et allemand récupéré chez lui .Journaux parlant pas mal de toute la bretagne...Sa sera je pence sur le meme thèmes que ton ami Yannig...
voila voila mais venez vous inscrire .J'ai ajouté votre site dans les lien web de mon site sa va vous faire un peut de pub....
avatar
snatch

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 40
Localisation : bruz
Emploi/loisirs : Auto-entrepreneur/chasseur de trésor
Réputation : 0
Points : 20
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par pionneer22 le Mer 5 Jan 2011 - 9:47

Admin-absa a écrit:Bonjour,
Il y a quelques sites amis où il est question de l'Ille & Vilaine sous l'occupation, comme celui de notre ami Yannig.
[url=http://bretagne-39-45.forums-actifs.com/index.htm
http://bretagne-39-45.forums-actifs.com/index.htm[/quote[/url]]

Merci Dan, mais rendons à César ce qui appartient à César! Ce site a été crée par le membre Panzerfaust et je ne suis que modérateur...

Pour ce qui est de la Flak, c'est un vrai casse tête car elle bouge beaucoup et encore plus selon la situation pendant la bataille de Normandie. J'y perds parfois mon latin en essayant de suivre certaines unités mais bon c'est cela aussi la recherche.

Amicalement Yannig
avatar
pionneer22
Membre super actif
Membre super actif

Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 47
Localisation : lantic
Réputation : 3
Points : 149
Date d'inscription : 08/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Admin-absa le Mer 5 Jan 2011 - 23:15

Oui en effet, j'ai fait une boulette, c'est l'ami Antoine.

_________________
Cordialement
Dan, ABSA 39-45

"Dans une guerre, quel que soit le camp qui puisse se déclarer vainqueur, il n'y a pas de gagnants, il n'y a que des perdants. Neville Chamberlain"
avatar
Admin-absa
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 61
Localisation : 35680 Bais
Emploi/loisirs : Jeune retraité !
Humeur : Souvent grognon ! quand il est sur son ordi(rumeurs ?)
Réputation : 11
Points : 791
Date d'inscription : 21/10/2007

http://www.absa3945.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Eric le Sam 8 Jan 2011 - 17:24

Je me suis inscrits, j'attends la confirmation.
avatar
Eric

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 51
Localisation : Rennes
Réputation : 0
Points : 121
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Vous pouvez vous réinscrire !!!

Message par snatch le Dim 9 Jan 2011 - 12:33

Eric a écrit:Je me suis inscrits, j'attends la confirmation.

j' ai fait une boulette sur mon site donc vous pouvez vous réinscrire les confirmation son automatique voila encore

http://www.ille-et-vilaine-ww2.com

Je vais installer le mode partenaire sur site comme sa on verra votre site ....Si vous voulez bien ............
Nous pourrons comme cela complémenter no forum !!!
avatar
snatch

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 40
Localisation : bruz
Emploi/loisirs : Auto-entrepreneur/chasseur de trésor
Réputation : 0
Points : 20
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Voila des photos des blocos de bruz dont j ai déja parlé..

Message par snatch le Mer 19 Jan 2011 - 14:58

Blocos à Bruz dans un champ la surface du blocos à été détruite mais reste toutes les pièces inférieures et il y à encore une pienture d'aigle de la louftwaffe à voir sur mon site ...






Sous le champ voici quelques photos




J'ai dégagé l année dernière un autre blocos ou plutot un tombrouk qui était complètement recouvert que j'ai trouvé grace à mon détecteur voir photos aussi sur mon site ....

http://www.ille-et-vilaine-ww2.com
avatar
snatch

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 40
Localisation : bruz
Emploi/loisirs : Auto-entrepreneur/chasseur de trésor
Réputation : 0
Points : 20
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Eric le Mer 19 Jan 2011 - 16:10

Salut! je suis interressé par le lieu, tu peux me dire où exactement Snatch?
Amicalement: Eric
avatar
Eric

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 51
Localisation : Rennes
Réputation : 0
Points : 121
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Salut Eric !!!

Message par snatch le Mer 19 Jan 2011 - 17:29

Eric a écrit:Salut! je suis interressé par le lieu, tu peux me dire où exactement Snatch?
Amicalement: Eric

Tout est sur mon site , il y a d'autre photos du site , d'autre blocos et si tu as des question n'hésite pas !!!

http://www.ille-et-vilaine-ww2.com
avatar
snatch

Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 40
Localisation : bruz
Emploi/loisirs : Auto-entrepreneur/chasseur de trésor
Réputation : 0
Points : 20
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Eric le Mer 19 Jan 2011 - 17:33

ST Jacques je connais, mais où se trouve cette endroit à Bruz?
avatar
Eric

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 51
Localisation : Rennes
Réputation : 0
Points : 121
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par gégé le Jeu 25 Fév 2016 - 17:41

Bonjour,

Je relance un fil déjà ancien!

Je connais à peu près l'endroit où était situé le champ de DCA (comme on l'appelait à l'époque) de la Belle Epine près de Vezin le Coquet pour y être souvent passé devant en 1943/44. Je souhaiterais savoir s'il existe des photographies aériennes de ce lieu prises durant la guerre.
Cordialement
avatar
gégé

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 79
Localisation : Aquitaine
Humeur : vagabonde
Réputation : 0
Points : 3
Date d'inscription : 06/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Emplacement Flak Ille & Vilaine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum